Sorties de la semaine

elvis
your man
i love
ennio
peter
to leave
en roue
the duke

Cinéma Brest - Les Studios

Les Studios - Brest

Recherche rapide

Recherche par séance



Pour recevoir notre programmation inscrivez-vous à la newsletter

Évènements

Samedi 20/08/2022 à 20H : "The Yin & Yang of Gerry Lopez" documentaire 100mn

Samedi 20/08/2022 à 20H :

Around The Waves présente un film produit par Patagonia sur l'un des plus grands héros du surf.

« THE YIN & YANG OF GERRY LOPEZ »

Samedi 20/08/2022 à 20H

« THE YIN & YANG OF GERRY LOPEZ » (VOST USA 2022) documentaire 100 mn

Écrit et réalisé par Stacy Peralta - Produit par Patagonia Films, Monika Mcclure and Jack Mccoy

Synopsis : Le voyage vers la sagesse commence sur la vague la plus meurtrière du monde.

Le réalisateur aux multiples récompenses Stacy Peralta (Dogtown and Z-Boys, Riding Giants,...), présente THE YIN & YANG OF GERRY LOPEZ, un film produit par Patagonia sur l'un des plus grand héros du surf.

Bien que "Mr. Pipeline" soit mondialement connu pour son calme dans le tube, Gerry Lopez a bâti sa carrière en livrant un surf agressif, laissant derrière lui du sang et des larmes. Gerry est aussi radical qu'il est zen. Il échappe à toute catégorie.

C'est l'un des surfeurs et shapers les plus influents de l'histoire du surf, tout en étant entrepreneur, père de famille, star de cinéma et un yogi de longue date.

Cela lui a permis d'emmener le surf vers de nouvelles frontières. Son influence sur le surf moderne est considérable. Pour la première fois, son histoire est présentée en intégralité dans un long métrage."

 
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Samedi 10/09/2022 à 20H : "LE SOLEIL DE TROP PRES" rencontre avec Brieuc Carnaille, réalisateur.

Le Soleil de trop près

Le Soleil de trop près

Réalisé par Brieuc Carnaille
Avec Clément Roussier, Marine Vacth, Diane Rouxel, Hakim Faris, Léon Durieux

À sa sortie d'hôpital psychiatrique, Basile se réfugie chez sa sœur Sarah. Elle est sa seule famille et sa plus grande alliée pour se... Voir la suite

« LE SOLEIL DE TROP PRES »

Samedi 10/09 à 20H

Rencontre avec Brieuc CARNAILLE, réalisateur.

En avant-première

« LE SOLEIL DE TROP PRÈS » 28/09/2022 - drame/romance

Film Brieuc Carnaille. Avec Clément Roussier, Marine Vacth, Diane Rouxel.

SYNOPSIS : À sa sortie d'hôpital psychiatrique, Basile se réfugie chez sa sœur Sarah. Elle est sa seule famille et sa plus grande alliée pour se reconstruire. Aussi flamboyant qu'instable, Basile parvient à trouver du travail et rencontre Élodie, une jeune mère célibataire : il se prend à rêver d'être "normal"...

Commentaire : Brieuc Carnaille est un réalisateur, scénariste et auteur-compositeur français. Brieuc grandit à Roubaix dans le Nord de la France où il tourne ses premiers films avec ses amis d'enfance et les moyens du bord. Egalement, auteur-compositeur dans le groupe Duel avec lequel il sort les albums Gunnn Express (2015) et Palma Pop (2018) chez Roy Music, il rencontre en parallèle les producteurs de Vixens et écrit puis réalise à Roubaix son premier long-métrage de fiction LE SOLEIL DE TROP PRÈS. Le film sort en salles en France en 2022 après avoir été, notamment, sélectionné au Festival du Film de Cabourg.

Thème du film : Les mots « schizophrénie » et « schizo » ne sont prononcés pour la première fois que tard dans le film. Avant cela, un doute subsiste quant à sa pathologie…

Ce qui m'intéressait, c'est que ce soit Basile qui prononce ces mots. En cours d'écriture, je me suis rendu compte à quel point la schizophrénie était une maladie méconnue, au point qu'il est mal compris qu'un malade soigné puisse se comporter normalement. (dossier de presse)

 
Infos et horaires pour le film
Le Soleil de trop près
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Mercredi 14/09/2022 à 20H : "LIBRE GARANCE" rencontre avec Lisa Diaz, réalisatrice.

Libre Garance !

Libre Garance !

Réalisé par Lisa Diaz
Avec Azou Gardahaut Petiteau, Jeanne Vallet de Villeneuve, Gregory Montel, Laetitia Dosch, Lolita Chammah

C'est l'été 82. Garance a onze ans et vit dans un hameau reculé des Cévennes où ses parents tentent de mener une vie alternative. Quand deux... Voir la suite

«LIBRE GARANCE »

Mercredi 14/09/2022 à 20H

Rencontre avec Lisa DIAZ, réalisatrice

En avant-première

« LIBRE GARANCE ! » 21/09/2022 - drame 1h36

Film de Lisa Diaz. Avec Grégory Montel, Laetitia Dosch, Lolita Chammah

SYNOPSIS : C'est l'été 82. Garance a onze ans et vit dans un hameau reculé des Cévennes où ses parents tentent de mener une vie alternative. Quand deux activistes italiens braquent une banque dans les environs, cela tourne mal. Cet évènement vient chambouler la vie de Garance et de sa famille…

COMMENTAIRE : LIBRE GARANCE ! est un film tendre et politique, joli conte initiatique de la jeune Garance, 11 ans, qui grandit dans les Cévennes dans les années 80. Bien que sélectionné à Cannes Juniors 2022, c'est un film tout public, qui va avant tout plaire aux adultes qui pourront comprendre tous les enjeux (et les emplir d'une douce nostalgie) mais qui peut s'adresser à un public plus jeune, à partir de 10 ans.

 
Infos et horaires pour le film
Libre Garance !
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Mardi 27/09/2022 à 20H : "REPRISE EN MAIN" rencontre avec Gilles Perret, réalisateur.

en avant première

Reprise en main

Reprise en main

Réalisé par Gilles Perret
Avec Pierre Deladonchamps, Laetitia Dosch, Gregory Montel, Vincent Deniard, Finnegan Oldfield

Comme son père avant lui, Cédric travaille dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. L'usine doit être de nouveau cédée... Voir la suite

« REPRISE EN MAIN »

Mardi 27/09/2022 à 20H

Rencontre avec Gilles PERRET, réalisateur.

En avant-première

« REPRISE EN MAIN » 19/10/2022 - comédie/drame

Film de Gilles Perret. Par Gilles Perret et Marion Richoux. Avec Pierre Deladonchamps,

Laetitia Dosch, Grégory Montel

SYNOPSIS : Comme son père avant lui, Cédric travaille dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. L'usine doit être de nouveau cédée à un fonds d'investissement. Epuisés d'avoir à dépendre de spéculateurs cyniques, Cédric et ses amis d'enfance tentent l'impossible : racheter l'usine en se faisant passer pour des financiers !

Une comédie sociale et combative : Gilles Perret est né dans les Alpes, il y vit et connaît bien les problématiques de la vallée de l'Arve, berceau du décolletage, une industrie qui fournit des pièces pour le secteur automobile, aéronautique et médical. Cette activité florissante a été en quelque sorte victime de son succès. Beaucoup d'entreprises ont été rachetées par des fonds de pension anglo-saxons, surtout focalisé sur les notions de rentabilité rapide et maximale au détriment de l'humain.

Si le film parle d'un sujet d'actualité lié aux ravages de la nouvelle finance, pas question de plomber le public avec un film sombre. Le réalisateur parle d'une comédie sociale : "Les films sociaux au cinéma sont peu nombreux et en général, ça finit mal et c'est assez plombant, reconnaît Gilles Perret. Mais il ne se passe pas que des choses moches au tour des salariés dans le monde du travail. Il y a aussi de belles histoires. C'est ce qu'on a envie de raconter dans ce film où les gars relèvent la tête et reprennent en main leur destin, d'où le titre du film".

Un cinéaste engagé : Parmi ses documentaires les plus récents, J'veux du soleil co-réalisé avec François Ruffin en 2019 sur le mouvement des gilets jaunes et Debout les femmes (2021) toujours avec François Ruffin, sorte de "road-movie parlementaire" à la rencontre des femmes qui s'occupent des enfants, des malades et des personnes âgées. (France Infos)

 
Infos et horaires pour le film
Reprise en main
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Vendredi 07/10/2022 à 20H : "Roland Gori, une époque sans esprit" rencontre avec Xavier Gayan, réalisateur.

Roland Gori, une époque sans esprit

Roland Gori, une époque sans esprit

Réalisé par Xavier Gayan

Aujourd'hui nous vivons dans un monde où la logique de rentabilité s'applique à tous les domaines. Les lieux dédiés aux métiers du soin, du... Voir la suite

« Roland Gori, une époque sans esprit »

Vendredi 07/10/2022 à 20H

Rencontre avec Xavier GAYAN, réalisateur.

« ROLAND GORI, UNE ÉPOQUE SANS ESPRIT » 01/06/2022 - documentaire 1h10

Film de Xavier Gayan

SYNOPSIS : Aujourd'hui nous vivons dans un monde où la logique de rentabilité s'applique à tous les domaines. Les lieux dédiés aux métiers du soin, du social, de l'éducation, de la culture… sont gérés par des managers ou des experts pour qui seuls comptent les chiffres, niant les besoins humains. Le psychanalyste Roland Gori se bat depuis des années contre le délitement de notre société. Ce film est un portrait de sa pensée, de son engagement, comme "L'Appel des appels, qu'il avait co-initié avec Stefan Chedri, pour nous opposer à cette casse des métiers et à la marchandisation de l'existence. Ce film propose un portrait intime de Roland Gori, accompagné de témoignages de proches : ses éditeurs Henri Trubert et Sophie Marinopoulos (éditions Les Liens qui libèrent), la philosophe et académicienne Barbara Cassin, le médecin hospitalier et auteure Marie-José del Volgo, le directeur du théâtre Toursky à Marseille Richard Martin.

 
Infos et horaires pour le film
Roland Gori, une époque sans esprit
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Vendredi 14/10/2022 à 20H : "DETROITERS" rencontre avec Andreï Schtakleff, réalisateur.

Detroiters

Detroiters

Réalisé par Andreï Schtakleff

Détroit. USA. Que reste-il quand la capitale mythique de l'automobile se meurt ? Un champ de ruines, de vieux souvenirs de lutte, de la... Voir la suite

«DETROITERS »

Vendredi 14/10/2022 à 20H

Rencontre avec Andreï SCHTAKLEFF, réalisateur.

Ciné/débat organisé et animé en collaboration avec Termaji et ZOOM Bretagne.

« DETROITERS » (VOST Anglais) 04/05/2022 - documentaire 1h26

Film de Andreï Schtakleff

SYNOPSIS : Détroit. USA. Que reste-il quand la capitale mythique de l'automobile se meurt ? Un champ de ruines, de vieux souvenirs de lutte, de la neige et la Motown. Et un feu qui couve encore, fragile, car certains ne sont pas partis et tentent de comprendre comme de reconstruire.

Commentaire : Une ville en ruines : Particulièrement touchée par la crise des subprimes en 2008, Détroit est devenue tristement symbolique en étant la plus grande ville américaine déclarée en faillite le 18 juillet 2013. Dès lors, de nombreuses photographies et divers ouvrages ont été publiés sur la ville, dans une démarche esthétisante qu'Andreï Schtakleff a toujours trouvé complaisante et indécente : « D'ailleurs, on ne voyait jamais les habitants de Détroit dans ces œuvres : ils étaient « effacés » des photographies, et particulièrement les afro-américains… avec, parfois, ce drôle de sous-entendu : « voilà ce qu'ils font quand on leur laisse une ville à gérer ». [...] J'ai toujours eu envie de partir à Détroit, parce qu'y partir, c'était vouloir remettre cette histoire dans l'image. »

La fin d'une trilogie : Après ses films L'Exil et Le Royaume et La Montagne magique, Andreï Schtakleff considère Detroiters comme une conclusion à une trilogie documentaire sur la post-industrialisation. « J'ai toujours eu l'idée que les ruines de Détroit n'étaient pas le signe d'un monde ancien disparu mais étaient constitutifs d'un capitalisme en train de se disloquer : fragmentation de la ville, des usines, des quartiers, des maisons… afin d'isoler au maximum les habitants. C'est ainsi que la forme de Detroiters s'est dessinée : les ruines de Détroit disent notre état contemporain. »

 
Infos et horaires pour le film
Detroiters
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail

Mercredi 26/10/2022 à 20H : "RIPOSTE FEMINISTE" rencontre avec Marie Perennès et Simon Depardon, coréalisateurs.

Riposte féministe

Riposte féministe

Réalisé par Marie Perennès, Simon Depardon

Le film est présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2022. Élise à Brest, Alexia à Saint-Etienne, Cécile à Compiègne ou encore... Voir la suite

« RIPOSTE FEMINISTE »

Mercredi 26/10/2022 à 20H

Rencontre avec Marie Perennès et Simon Depardon, coréalisateurs.

« RIPOSTE FÉMINISTE » 09/11/2022 - documentaire 1h27

Film de Marie Perennès, Simon Depardon. Avec Marina Foïs

SYNOPSIS : Élise à Brest, Alexia à Saint-Etienne, Cécile à Compiègne ou encore Jill à Marseille : elles sont des milliers de jeunes femmes à dénoncer les violences sexistes, le harcèlement de rue et les remarques machistes qu'elles subissent au quotidien. La nuit, armées de feuilles blanches et de peinture noire, elles collent des messages de soutien aux victimes et des slogans contre les féminicides. Certaines sont féministes de longue date, d'autres n'ont jamais milité, mais toutes se révoltent contre ces violences qui ont trop souvent bouleversé leurs vies. Le sexisme est partout, elles aussi ! Le film est présenté en séance spéciale au Festival de Cannes 2022.

Comment est né le projet de faire un film avec ces jeunes féministes qui investissent les murs des villes pour dénoncer les violences sexistes et les féminicides ?

Marie Perennès: L'envie de ce flm est née d'un engagement personnel et surtout d'une grande curiosité pour le sujet. Comme beaucoup de gens, nous avons découvert un collage en bas de chez nous. Ça nous a beaucoup touchés et quelques jours plus tard, je faisais ma première session de collage avec le collectif parisien. Il y a eu tout de suite le désir d'écouter ce que ces militantes avaient à nous dire et la volonté de leur donner la parole - une parole qui nous semblaits ouvent caricaturée dans les médias. Nous avons voulu garder une trace de cette action qui par essence est éphémère puisque c'est de la colle, de la peinture noire sur des feuilles A4 qui disparaissent au fil des intempéries, de l'arrachage des passants mécontents ou des municipalités

Simon Depardon: Nous avions envie de découvrir qui se cachait derrière ces messages et d'aller à leur rencontre. Nous voulions passer un moment privilégié avec plusieurs collectifs en France, pour montrer comment ils s'organisent, leurs discus-ions, leur colère et surtout leurs espoirs. À partir de là, on a mis en place un dispositif qui s'est adapté à chaque collectif et chaque ville, à Paris mais aussi dans le reste de la France, à Lyon, Compiègne, Amiens, Marseille, etc.

Vous avez justement choisi de filmer plusieurs collectifs plutôt que de vous attacher à un seul endroit et un seul groupe. Pour quelle raison?

S.D: On avait extrêmement envie de filmer la France et la pluralité de ce mouvement, en allant contre cette idée reçue que les campagnes et les petites villes seraient laissées à l'extrême droite. On voit bien qu'il y a une jeunesse qui se bat, qui pense à l'égalité femme-homme, à l'écologie... Après plusieurs repérages, on s'est vite rendu compte que le film devait aussi être tourné dans les villes moyennes et les villages, pas seulement dans les grandes villes.

 
Infos et horaires pour le film
Riposte féministe
Partager cet évènement :Partager sur Facebooksur FacebookPartager sur Twittersur TwitterPartager par e-mailpar e-mail